historique


Montory, village situé aux confins du Pays Basque et du Béarn, fut doté « per u vescomte de Mauléon apperat Senthol » en 1086 d’une CHARTE de privilèges confirmée en 1320 et1430. Il s’agissait des mêmes «libertats franquesas e costumas de la ciutad de Oloron en Béarn »1 autrement dit du Fors d’Oloron.

La Soule faisait partie du Duché d’Aquitaine. En 1137, Aliénor d’Aquitaine épousa le futur Roi de France Louis VII et lui apporta en dot le Duché.

En 1377, Montory comptait 76 Feux (Maisons principales). D’après les chercheurs, il y avait environ 7 personnes par feu. (500 hab. ?)

Baronnie de Gramont à partir de 1462, Montory avait sa Maison Noble appelée aussi Salle ou Noble Salle, sans doute s’agissait-il de l’Ostaù deu Domec figurant dans le censier de 1377 . Gracian de Gramont accorda par testament du 12 juillet 1461, à sa veuve Catherine de Castetpugon, le logement et l’entretien durant sa vie dans ses châteaux de Haux, Montory et Bideren . Le 29 mars 1470 Gaston prince de Navarre, comte de Foix fit don pour sa vie seulement à Catherine de Castetpugon de la seigneurie de Montory avec basse et haute justice, moulins et autres droits. Roger de Gramont passa au service de Louis XI qui le nomma conseiller et chambellan, et par lettre de janvier 1474 lui fit don de tout le droit qu’il pouvait avoir sur la seigneurie de Montory en Soule, avec moulin à vent, dont ses prédécesseurs avaient fait don à son père à titre d’hommage. Il se présentait comme : chevalier, seigneur et baron de Haux, Montory, Olhaïby etc…

Marie de Gramont, fille naturelle de Roger, épouse de Noble Jean Dabbadie abbé laïque d’Arette, par acte passé à Montory le 6 septembre 1527 acheta les terres et maison de Gentillart en la ville de Canfranc, royaume d’Aragon2. En 1564, Montory avait déjà adopté la religion réformée et était desservie par le Pasteur G.Etchart 3 originaire du village. Le dernier Pasteur connu est P. d’Assimont en 1679. L’église, incendiée en janvier 1568 par les catholiques souletins, fut transformée en Temple entre 1571 et 1620 ? Le fait que Montory était une possession de Gramont explique le développement rapide de la religion prétendue réformée et aussi l’incendie de l’église par les catholiques.

La Baronnie fut rachetée par le futur Comte de Tréville, en 1638. Il fut immortalisé par Alexandre DUMAS dans son roman " Les Trois Mousquetaires " mais ne laissa pas beaucoup de bons souvenirs en Soule.

La population recensée dès les années 1670 s’adonnait à la culture et à l’élevage. Plusieurs procès pour le partage des terres du Barlanès se succédèrent entre les habitants de Lanne, Haux et Montory depuis 1471 jusqu’en 1977.

Au 18è siècle Montory comptait 1300 habitants, deux notaires, quatre cabaretiers, un négociant, plusieurs marchands, forgerons, scieurs de long, couturières, selliers, bourreliers, tisserands, maçons, charpentiers, voituriers, ménestriers ; autant de métiers disparus aujourd’hui.

QUELQUES NOMS DE MAISONS DU MOYEN-AGE : Abadie, Aulhas, Carrère, Cazemayor, Sen-Martin, Cauhapé, Sahores, Barhenne, Horcx, Larrey, Mazonabe figuraient au Censier de 1377.

Plusieurs noms existent encore même si l’orthographe s’est légèrement modifiée. Expl : Aulhas = Hauraz ou Horcx = Hourcq

L’ Ostaù de Cauhapé borde, construit en 1282 si on en croit la date gravée sur la clé de voûte du portail, et qui comporte aussi de curieuses portes géminées, est en fait du 16è siècle. Le chiffre des centaines est un 5 à l’envers et la date doit être lue : 1582. De plus, il s’agit d’une pierre « bouchardée » donc fin 16è ou début 17è siècle. Cette maison ramenée à sa taille primitive a été récemment restaurée. L’ostaù de Cauhapè figurant au censier se trouvait au village. Une stèle discoïdale se trouve également, à quelques 200 mètres de là, en bordure de l’ancien « chemin royal de Haux à Montory » cliquez ici pour l’histoire de cette stèle


1  2  3

Un autre Ostaù, figurant au Censier, situé au quartier Eretzu, comporte un linteau sculpté de deux curieux petits cavaliers.

NB) Si vous utilisez ces textes merci de citer la source :

Assoc. « Vivons notre village Montory » © http://montory.pagesperso-orange.fr

 

___________________________________________________________________________

1 Fond Batcave AD Pyrénées Atlantiques

2 La maison de Gramont tome 1 de J de Jaurgain et R Ritter

3 Dictionnaire des Pasteurs béarnais A Sarrabère

 

 

ACCUEIL  SITUATION MOUSQUETAIRES PATRIMOINE VISITE GUIDEE VIVRE AU VILLAGE VISITES/EXCURSIONS THE ASSOCIATION